Question au gouvernement

Question écrite n°11031

Abandon de l’apprentissage du Japonais en BTS Hôtellerie-Restauration

Publication

24 juillet 2018

Enseignement supérieur

Politique sociale

A l’attention de

Mme la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

Ma question

M. Buon Tan interroge Mme la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation sur la suppression de l’enseignement du japonais des programmes de BTS hôtellerie-restauration. Les élèves de cette filière sont destinés à occuper des postes dans des restaurants et des hôtels haut de gamme et la pratique du japonais représente un réel atout dans leur ouverture à une autre culture et dans leur projection à l’international. De plus, le nombre de touristes en provenance du Japon grandit chaque année en France et la maîtrise de leur langue est un critère primordial de qualité d’accueil. Ainsi, il lui demande quels arguments justifient le choix d’abandonner la pratique du japonais dans les programmes de BTS hôtellerie-restauration.

La réponse du gouvernement (non publiée)

Je n’ai pas encore reçu de réponse à ma question.