Question au gouvernement

Question écrite n°9465

Lutte contre le trafic de crack dans le métro parisien

Publication

19 juin 2018

Rubrique

Drogue

A l’attention de

M. le ministre d’État, ministre de l’Intérieur

Ma question

M. Buon Tan attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, sur l’alarmante augmentation du trafic de crack dans le métro parisien. En janvier 2018, les syndicats de la RATP faisaient entendre leurs préoccupations : nombre croissant de consommateurs et de dealeurs créant un climat d’insécurité pour les usagers et pour le personnel de la RATP. Les conducteurs refusaient même de marquer l’arrêt à certaines stations. Les associations venant en aide aux personnes sous dépendance se disent dépassées par l’ampleur du phénomène. La mise en place du groupement local de traitement de la délinquance, composé d’une trentaine de policiers, a permis le recul du trafic sur les lignes 4 et 12 et a procédé à une centaine d’interpellations en trois mois. Pourtant, pour éviter ces rondes, les dealeurs se sont aujourd’hui éparpillés sur d’autres lignes (5, 8, 9). Il lui demande donc quelles mesures il entend mettre en place afin de sécuriser totalement le métro parisien et de mettre un terme au trafic de drogues dures.

La réponse du gouvernement (non publiée)

Je n’ai pas encore reçu de réponse à ma question.